Wiktenauer logo.png

Page:Discours de la théorie de la pratique et de l’excellence des armes (André des Bordes) 1610.pdf/56

From Wiktenauer
Jump to navigation Jump to search
This page contains changes which are not marked for translation.

This page has been proofread, but needs to be validated.

Encor en assaillant avec l’espee & le pougnart tu pourras feindre de porter un droict au visage de ton ennemy afin qu’il pare, & qu’en parant tu gaignes du pougnart le frappant de pointe, ou de taille, comme l’occasion se presentera. Beaucoup d’autres coups, & d’autres feintes, se peuvent faire & enseigner, mais d’autant que je veux parler apres des autres deux gardes, je laisseray pour le present ceste seconde en ayant parlé assez suffisamment.

Chap. 4

La troisième garde se peut aproprier a toutes occasions, comme il se peut cognoistre a l’experience. Voilà pourquoy estant en tierce, & voulant assaillir ton ennemy en tierce estroite, il faut que tu feignes de vouloir prendre son espee, avec ton pougnart, pour l’obliger a la retirer, & qu’en la retirant tu te serve de l’occasion qui se presentera de le frapper en lestomac