Wiktenauer logo.png

Page:Discours de la théorie de la pratique et de l’excellence des armes (André des Bordes) 1610.pdf/60

From Wiktenauer
Jump to navigation Jump to search
This page contains changes which are not marked for translation.

This page has been proofread, but needs to be validated.

bras faict l’angle assez grand si par hazart il paroit de l’espee, abaisse ta pointe, la mettant a son costé droit, comme je dis es coups de lespee seule, te pouvant incontinant secourir de ton pougnart, ou dessus, ou dessoubs selon que l’occasion se presentera.

Tu pourras pour la quatriesme touche feindre de porter a ton ennemy sur son pougnart, & soudainement levant ton espee avec la pointe de ton pougnart, tu le frapperas d’une quarte en l’estomac, estant deffendu & bien couvert d’estre offencé de lespee de ton ennemy.

Tu pourras encor tirer une autre botte jusque a son pougnart, afin que ton ennemy se deffende, & comme il parera, tu le peus frapper en deux temps, ou feindre d’aller jusque au fil de son pougnart, où estant parvenu, il ne pourra scavoir ou tu veux tirer, ou dessus, ou dessoubs, parce qu’estant si proche de son estomac, tu le frapperas ou tu vouldras selon que l’occasion se presentera la plus commode

Il