Wiktenauer logo.png

Page:Discours de la théorie de la pratique et de l’excellence des armes (André des Bordes) 1610.pdf/25

From Wiktenauer
Jump to navigation Jump to search
This page contains changes which are not marked for translation.

This page has been proofread, but needs to be validated.

te a gauche, jartiere, estoquade, & de plusieurs autres coups par les jambes. Mais parce que ceux cy sont vulgaires je n’en feray autre discours, d’autant que la nature en communique la science a tout le monde, & bien qu’a present on ne face pas grande estat des coups de taille que parmy le commun, si est ce toutes-fois qu’estant donné a propos, il est util & prompt a frapper, comme j’en ay faict l’espreuve avec des hommes experimentez, & courageux, & qui m’ont fait porter l’espee a une palme pres du visage, ou encor moins, pour pouvoir faire riposte a mon coup de taille, ce qui a esté hors de leurs puissance, parce que le mouvement du pougnet est plus prompt que le mouvement du pied pour porter une estoquade.

COMME IL FAUT AVOIR LES yeux au guet, Chap. 5.

Apres avoir traictê du temps, de frapper,